Culture : Daniel Brugès reçoit le Prix Arverne 2010

Publié par Pierre Vincens le 10 mars 2010 à 0:58 (CET) ( 616 visites )

En ce mardi 9 mars dans les Salons Angelina, rue de Rivoli à Paris, la Ligue Auvergnate et du Massif Central, par la voix de son Président Raymond Trébuchon, décernait le Prix Arverne 2010 à Daniel Brugès. Après Jean Anglade en 2007, Odile de Paillerets en 2008 et Jean-Paul Malaval en 2009, cet auteur cantalien est récompensé pour son carnet de voyage « Terres d’Aubrac » constitué d’aquarelles et de dessins à la plume accompagnés de commentaires illustrant cette haute terre, véritable paradis riche de ses paysages fleuris de juin, de ses sonnailles des transhumances, et de bien d’autres choses encore. Avant de lui remettre le chèque de 1500€, Raymond Trébuchon rappela la carrière de Daniel Bruges. Né dans le Cantal à Neuvéglise en 1958, il a consacré à ses parents un livre « Vive la terre, Jean et Marie Louise paysans » qui lui a valu de recevoir le grand prix de la société savante « La Haute Auvergne ». Ancien instituteur en milieu rural, il est désormais conseiller pédagogique en arts visuels à l’inspection de l’éducation nationale de Saint-Flour. Il est officier des Palmes Académiques. Sur un plan artistique, il est reconnu comme l’un des maîtres de l’art postal, ses œuvres ont fait l’objet à plusieurs reprises de présentation dans des revues internationales. Il est aussi auteur de dix neuf ouvrages écrits en français ou en occitan, souvent édités par les Editions de Borée. Ces livres abordent de nombreux genres : poésie, roman, dessins d’humour, album de jeunesse,... Daniel Burgès est aussi organisateur de nombreuses magnifestations dont la foire aux livres de Ruynes en Margeride.

JPEG - 512.9 ko
Emilie Picou, à la cabrette et Guy Letur à l’accordéon

« Terres d’Aubrac » présente d’une manière attachante cet espace magique situé à cheval sur les trois régions Auvergne, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, sur les trois départements de l’Aveyron, du Cantal et de la Lozère qui se rejoignent à la « Croix des Trois Évêques ». Les illustrations, les textes ne donnent qu’une envie : venir découvrir ces paysages, ces hommes qui parlent...

Daniel Burgès remercia chaleureusement la Ligue Auvergnate et du Massif Central : « Votre choix me siet totalement » ainsi que les éditions « De Boré » et toutes les personnes qui l’ont aidé dans sa quête artistique. Il conquit l’assemblée en exprimant son amour invétéré pour l’Aubrac : « L’Aubrac est une religion forte », « Laisse-toi ensorceler par les étendues... », « Nous sommes au pays des géants. », « Qui résiste à la beauté fatale des vaches de l’Aubrac ? », « les leçons d’humanité que j’ai retrouvé en Aubrac. » Il annonça aussi la sortie prochaine de son ouvrage « Les mystères du Cantal ».

Un cocktail permettait ensuite à l’assemblée d’échanger tout en appréciant les encarts musicaux distillés avec talents, où ont pu entre autres apprécié Guy Letur et Emilie Picou, pastourelle 2009 de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, et pastourelle de l’Aveyron. M. et Mme Dominique Cayron, de la librairie Aveyronnaise, ont assuré au cours de la soirée la vente du livre « Terres d’Aubrac »

JPEG - 584.1 ko
Les membres du jury entourent Daniel Brugès
JPEG - 429.6 ko
Daniel Brugès exprime son amour de l’Aubrac
JPEG - 389.8 ko
M. et Mme Dominique Cayron assure la vente du livre « Terres d’Aubrac »